Le Fort du Janus

Une vue à couper le souffle ! 👀 ⛰️

Le Fort du Janus ravira les passionnés d’histoire et de paysages d’altitude.

À 2565 mètres d’altitude, face au fort du Chaberton et l’Italie, il fait partie de la ceinture, de fortifications, qui protégeaient les accès vers la France et la ville de Briançon.

Il fut bâti entre 1886 et 1903, sur le sommet du même nom à 2529 m. Un ouvrage souterrain long de 900 mètres qui prolonge la ligne Maginot, fut ajouté entre 1931 et 1937.
Il possède le Label Patrimoine du XXème siècle en région PACA.

Fort du Janus - Montgenèvre
Fort du Janus - Montgenèvre

Le Fort du Janus est construit au Nord Est de la place de Briançon, au dessus de la position du Gondran. Ce fort moderne entièrement à l’épreuve est le plus haut de la place et le plus avancé sur la frontière italienne et il se compose de deux parties, un blockhaus d’infanterie construit en 1887 et une partie souterraine construite à partir de 1898. Une casemate d’action frontale est bâtie pour flanquer la ligne de défense du Gondran. Elle est armée de 4 canons de 95 sur affût de côte. C’est la seule casemate de ce type construite en France.

Les frontières et les côtes de la France ont été fortifiées par touches successives, au gré des menaces, réelles ou supposées, des alliances ou des annexions territoriales. Sur la frontière avec l’Italie, à 2540 m d’altitude, la crête de Château Jouan cache le second plus haut ouvrage Maginot des Alpes, après l’ensemble du Col de Restefond.

Le Janus est un des rares ouvrages du secteur à connaître l’épreuve du feu en juin 1940. Il est pris pour cible par les 149 m/m du fort italien du Chaberton tout proche, qui le domine de près de 600 m. Une cloche GFM porte encore la marque du ricochet d’un obus italien.
C’est d’ailleurs à ces cloches d’observation qu’il doit son plus grand titre de gloire : l’une d’elles abritait un officier qui participa aux observations d’artillerie et au réglage du tir des 280 de la 6ème Batterie du 154e RAP qui, sous le commandement du Lieutenant Miguet, réduisirent le Chaberton au silence.

Le Janus est aujourd’hui propriété de la commune de Montgenèvre qui l’a acquis récemment. Une étude a été faite pour sécuriser l’ouvrage afin de l’ouvrir à la visite.
Protégé du pillage et du vandalisme par la présence proche du poste militaire des Gondrans, toujours en activité, l’ouvrage du Janus, encore équipé de son extraordinaire pont-levis, énorme, et pourtant manœuvré par un seul homme, de sa galerie centrale longue de 345 m, de son artillerie principale, de son « usine » de production d’électricité complète, et d’une partie importante de ses équipements de vie, est en bon état et sa visite sera d’un grand intérêt pour comprendre ce qu’était la vie de l’équipage d’un fort d’altitude il y a plus de 60 ans.

👉 Curieux, familles et amateurs d’histoire, si vous désirez découvrir les entrailles de l’immense fort souterrain du Janus, il est ouvert aux visites guidées, tous les jeudis de l’été ! Visite Fort Du Janus

Vue sur les Gondrans - Montgenèvre
Cloches d’observation - Fort du Janus - Montgenèvre
Château Juan - Fort du Janus - Montgenèvre
Vue sur les Gondrans - Montgenèvre
Chemin pour monter au Fort du Janus - Montgenèvre
Fort du Janus - Montgenèvre
Fort du Janus - Montgenèvre
Fort du Janus - Montgenèvre
Actualités
2794 vues
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Vous aimerez aussi